Juin 042014
 

Opter pour le travail à temps partiel revient à faire le choix de l’indépendance ou, dans certains cas, un choix par obligation.
Pourquoi un travail à temps partiel ?

Est considérée comme salarié à temps partiel, toute personne qui comptabilise une durée de travail inférieure à la durée légale ou à la durée habituelle dans l’entreprise où elle travaille. La durée de travail de la personne doit être mentionnée clairement dans son contrat de travail.

Travail à temps partiel

L’instauration d’un contrat de travail à temps partiel peut avoir lieu suite à un accord collectif de l’ensemble des salariés avec l’employeur. Cependant, si l’employeur initie le processus et que le salarié refuse sa proposition, ce dernier ne commet pas une faute et ne s’expose pas au licenciement. Si le salarié formule son désir de travailler à temps partiel, sa demande peut être refusée par l’employeur si et seulement s’il justifie de l’absence de positions ouvertes pour la catégorie du salarié en question ou démontre que le changement d’emploi pourrait porter atteinte au bon fonctionnement de l’entreprise.

En effet, ce mode de travail peut intéresser les jeunes qui n’ont pas encore envie d’intégrer à plein temps le milieu du boulot et de subir aussitôt le rythme serré des journées entières au bureau. Ainsi, ils préfèrent commencer à gagner leur vie tout en ayant assez de temps libre pour poursuivre leurs passions en pratiquant notamment des activités sportives ou artistiques. Certains choisissent le travail à temps partiel simplement parce qu’ils veulent avoir amplement le temps de sortir entre amis ou d’aller aux expositions d’arts.

Loin de ses considérations de liberté et d’indépendances, plusieurs parents se trouvent obligés de faire ce choix, afin de pouvoir garder leurs enfants ou même leur consacrer du temps. Certaines mères, mais aussi pères, tiennent à avoir un rôle quotidien important dans la vie de leurs enfants et veulent contribuer à leur éducation et estiment que les deux heures de rencontre le soir après le boulot ne sont pas suffisantes pour assurer convenablement son rôle de parent. Dans ce cas, le travail à temps partiel peut constituer une solution parfaitement envisageable.

Il existe une autre situation où l’on peut être poussé à opter pour cet arrangement. Parfois, les seules positions correspondant aux diplômes et aux compétences de la personne en question disponibles sont à temps partiel. Elle est donc obligée d’accepter ce travail, parfois parce que c’est particulièrement dans cette boite qu’elle veut travailler et parfois parce qu’elle est proche de son domicile et puis dans certains cas par ce qu’elle n’a pas trouvé d’autre positions ailleurs et qu’elle se trouve dans l’obligation d’assurer un revenu minimum. Elle dispose alors de la priorité d’accéder à une position à temps plein si jamais elle se libère ou elle est créée.

Le salarié à temps partiel

Il faut savoir que le salarié à temps partiel bénéficie en général du même traitement qu’une personne présentant les mêmes qualifications et la même ancienneté mais travaillant à temps plein. Il a donc accès aux mêmes possibilités de promotion, de programmes des formations professionnelles.

Pour finir, il faut noter que les heures supplémentaires sont interdites mais les heures complémentaires rémunérées obligatoirement par une majoration de salaire et non pas une journée de repos sont autorisées dans le cadre du travail à temps partiel.

 Posted by at 9:23

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)